raphaëlle boutié

Née en 1959 à Aix-en-Provence, Raphaëlle Boutié vit et travaille à Paris et en Provence. 

Entre abstraction et figuration, mon travail est issu de l’influence de la roche de Giotto, de la Sainte-Victoire en touches de Cézanne ; de la touche délicate de Bazaine et du mouvement de Pignon, de l’Expressionnisme américain des années 50, contemporain de Sue Williams, John Hoyland ou Per Kirkeby, et de cette plaine à l’est d’Aix-enProvence, fouettée par le Mistral et écrasée par la Victoire, dans ce Midi rude où j’ai mes origines ancestrales.

C’est physique, c’est du concret. Dynamisme du corps aux prises avec la peinture. Les signes graphiques des éléments symboliques du Midi – souffle du Mistral, poussée des vignes, ancrage de la roche calcaire, le pin qui s’élance ou s’étale – sont inscrits sur des formes colorées où taches et coulures sont opérées avec composition et hasard.  Le motif est la montagne et ses contreforts, le sujet – en aplats, coulures et traits – interventions superposées des mouvements élémentaux et corporels, visibles ou invisibles, en tension sur la toile aux limites repoussées, dans une relation synesthésique à la nature.