Arnaud Franc


"Dessiner, c'est réaliser un emprunt,
Emprunter au temps sa présence.
Au présent confronter l'absence.
Avoir sous ses yeux un corps, sensible, et entre les particules du vide recevoir l'espace qui l'accompagne.
En chemin, se charger d'impression à confondre l'emprunte des choses mais dans la trace éprouver les vibrations, les signes qui passent. 
Faire l'expérience de la matière.
Avoir en tête une danse, un rythme qui s'attache aux émotions.
Au geste éprouvé, un état intime se révèle dans l'incarnation de l'instabilité du temps."

Arnaud Franc